UNSANE

Créé à New York en 1988 du même terreau urbain que des groupes tels que Sonic Youth, Helmet, Swans d’un côté et Sick Of It All et Madball de l’autre, UNSANE fait aujourd’hui partie du panthéon des groupes ayant largement influencé les musiques bruyantes. Power trio alliant une section rythmique implacable, une Telecaster chauffée à blanc et une voix écorchée qui traduit l’angoisse de l’homme piégé dans l’enfer urbain de New York, UNSANE a créé un son qui a entraîné bon nombre de formations noise/metal dans sons sillon en même temps qu’il charrie une fanbase dévouée partout où il passe.

La première version de UNSANE s’est formée à la fin des eighties à la fac avec Chris Spencer (chant, guitare), Pete Shore (basse) et Charles Ondras (batterie). Le groupe se rode dans toutes les clubs miteux de New York et y développe le son et l’attitude qui seront sa marque de fabrique. De nombreux labels indés s’intéressent vite à UNSANE qui commence à sortir des singles et EPs avant de lâcher leur premier album éponyme chez Matador Records. La pochette, qui montre le cadavre d’un homme décapité par le métro, donne le ton d’un album né sous le signe de l’agression gratuite, de la peur et du chaos à peine contrôlé.
L’année 1992 est marquée par l’overdose fatale au batteur Charles Ondras. L’ancien batteur des Swans et de Foetus, Vinny Signorelli, rejoint alors Chris et Pete et le nouveau trio compose le deuxième album d’UNSANE, « Total Destruction », chez Atlantic Records, un disque sombre et menaçant mené par la batterie hypnotique de Vinny et la voix d’écorché vif de Chris.
Le combo tourne alors énormément et en 1994 il change de bassiste pour Dave Curran, formant ainsi le trio que nous connaissons actuellement, et déménage d’Atlantic pour Amphetamine Reptile (Mudhoney, The Jesus Lizard, Helmet, Tad…). « Scattered, Smothered and Covered », le troisième album d’UNSANE, reprend ses fondamentaux tout en ouvrant son approche rythmique avec plus de morceaux rock en 4/4, donnant l’impression d’un disque plus maîtrisé. Le clip de « Scrap », au budget pharaonique de 200 dollars et montrant des gentilles gamelles en skate, tourne en boucle sur MTV et, ironie du sort, est cité dans les dix plus drôles vidéo-clips de la chaîne.
Après une tournée US avec Slayer, les New Yorkais passent sur Relapse Records et commencent à écrire « Occupational Hazard », disque au nom cyniquement prémonitoire (« les risques du métiers ») car Chris est poignardé dans les rues de Vienne lors de la tournée européenne de 1999.
UNSANE fait un long break de 2000 à son retour discographique en 2005 avec « Blood Run » (Relapse) et sort en 2007 « Visqueen » sur le label de Mike Patton, Ipecac Records, un album comme toujours hargneux, au bord de la rupture, qui montre qu’en vingt ans UNSANE a conservé toute son urgence et a su retrouver son souffle pour pondre une nouvelle pierre angulaire du genre.

Liens : WEBSITE / FACEBOOK / MYSPACE / FACEBOOK || Labels : IPECAC

Presse : PITCHFORK / W-FENEC / VS-WEBZINE / METALORGY / THE NEEDLEDROP

Point écoute et vidéos :


Tous les concerts d’UNSANE !!
23/06/12 UNSANE in Périgueux Le Sans Réserve w/ Big Business
17/06/12 UNSANE in Feyzin L’Epicerie Moderne w/ Big Business
16/06/12 UNSANE in Clisson Festival Hellfest w/ Big Business
15/06/12 UNSANE in Rouen Le 106 w/ Big Business
05/06/12 UNSANE in Paris Glazart w/ Big Business
25/06/11 UNSANE in Feyzin L’Epicerie Moderne w/ guest
23/06/11 UNSANE in Montpellier Le Rockstore w/ Izzy Crash
22/06/11 UNSANE in Angoulème La Nef w/ Pneu, Mister Protector
21/06/11 UNSANE in Bordeaux Fête de la musique w/ Pneu
20/06/11 UNSANE in Paris La Maroquinerie w/ Pneu

Subscribe: RSS | iCal


Delighted Black designed by Christian Myspace In conjunction with Ping Services   |   French Teacher Jobs   |   Maths Teacher Jobs