ONEIDA

ONEIDA naît en 1997 à Brooklyn autour du lineup Papa Crazy (guitare/chant, aka PCRZ), Bobby Matador (clavier, aka Fat Bobby), Kid Millions (batterie), Hanoi Jane (guitare/basse, aka Baby Jane). Le groupe fait ses preuves avec un premier LP « A Place Called El Shaddai’s » entièrement composé sous l’influence de substances psychédéliques et signe chez Jagjaguwar (Dinosaur Jr. Bon Iver, Okkervil River…) pour le restant de sa riche discographie.

Sur un rythme de croisière d’un album par an et une pelleté d’EP/singles, ONEIDA impose un style à la fois sauvage et rigoureux, basé sur la répétition enfiévrée et la déclinaison de motifs musicaux psyché. Influencé par le minimalisme, le kraut, le garage, le rock psychédélique, l’electronica, le groupe compte aussi parmi ses vices une fâcheuse tendance à l’expérimentation et à la copulation musicale (avec Liars, Mugstar, Calores, Tubelords et bien d’autres) qui rend franchement délicat l’exercice maniaque de l’étiquetage et la définition de contours nets à ce projet résolument libre. En 2008, ONEIDA s’attaque à un ambitieux tryptique, « Thank Your Parents », qui début en 2008 avec la sortie de « Preteen Weaponry » et s’achève avec celle d’ « Absolute II » en juin 2011.
ONEIDA, ovni musical, est certainement l’enfant illégitime de Devo et Suicide ou Shellac et Can. Un bouillonnement sonore et psychotrope qui s’appuie sur une batterie, surpuissante dopée par le jeu de l’incroyable Kid Millions. Un groupe en forme de machine de guerre scénique, qui ridiculise ses prétendants et jette un pont entre les 70’s et le XXIème siècle.

Liens : WEBSITE / MYSPACE || Labels : Jagjaguwar

Point presse : PITCHFORK / W FENEC / THE QUIETUS

Point écoute & vidéos :
Oneida – « A List of the Burning Mountains » Preview by Jagjaguwar

Tous les concerts d’ONEIDA !!

No shows in the archive yet.


Delighted Black designed by Christian Myspace In conjunction with Ping Services   |   French Teacher Jobs   |   Maths Teacher Jobs