BARN OWL

Impossible de ne pas penser à EARTH ou MGR face à tant de maitrise dans l’art de créer une telle ambiance saisissante de tristesse et de beauté, mais la personnalité de BARN OWL ne se limite pas à ces influences. Pour écouter BARN OWL, il faut aussi accepter de croire aux fantômes. Non pas parce que ces derniers existent, mais parce qu’une telle musique enlève toute l’épaisseur de croyance qu’on a de notre monde concret. Une bande originale parfaite d’un triste western métaphysique et contemplatif…

Evan Caminiti (guitares, chant) et Jon Porras (guitares, chant, batterie, harmonium) se rencontrent à San Francisco en 2006.
A l’image des pionniers américains repoussant sans cesse les limites d’un territoire hostile mais stupéfiant de beauté, BARN OWL s’applique à explorer les frontières des genres qui ont marqué l’histoire de la musique américaine. Et s’ils s’inscrivent dans sa continuité, ils n’en écrivent pas moins quelques nouvelles pages. S’appuyant sur les bases du mouvement drone, BARN OWL affirme rapidement son évolution vers une musique rock expérimentale, dépouillée, qui trouve dans la lenteur des rythmes le format idéal à ses recherches sonores. Improvisations épiques, guitares lumineuses, ragas et production mêlant psychédélisme, shoegaze et black metal: le duo creuse son sillon en terres arides, avec la classe des grands de ce monde.
Avec « Ancestral Star », troisième album enregistré par The Norman Conquest et sorti en 2010 sur le label Thrill Jockey, BARN OWL transcende la somme de ses influences, et marque une évolution vers des territoires encore plus personnels.
Après avoir sorti plusieurs disques sur des labels tels que Root Strata, Digitalis, Not Not Fun, et Blackest Rainbow, le duo de San Francisco a publié un album collaboratif et exéprimental, Barn Owl and the Infinite Strings Ensemble, sur Important Records en décembre 2010.
Très prolifique, le duo enregistre l’année suivante un Ep, « Shadowland », et un nouvel album, « Lost In The Glare », disque hantant toujours les mêmes terres que ses prédécesseurs mais de manière plus figurative avec de discrètes évocations stoner.
Parallèlement Caminiti continue son travail de graphiste (illustration et gravure) et enregistre d’autres projets sous son propre nom ainsi qu’avec Lisa McGee dans Higuma. Porras est photographe de presse, il mène également une carrière en solo et a un autre projet appelé Elm.

Liens : WEBSITE / MYSPACE / FACEBOOK || Labels: NOT NOT FUN / THRILL JOCKEY / IMPORTANT RECORDS

Point écoute & vidéos :

Barn Owl – Turiya by Thrill Jockey Records

Tous les concerts de BARN OWL !!

24/04/13 BARN OWL in Paris Espace B w/ Witxes, 2kilos&more
23/04/13 BARN OWL in Lyon Le Sonic w/ Witxes
03/11/12 BARN OWL in Vendôme Les Rockomotives w/ Moon Duo, Peter Kernel, Secret Chief 3…
02/11/12 BARN OWL in Nantes Festival Soy w/ guest
01/11/12 BARN OWL in Bayonne Cinéma l’Atalante w/ guest
29/10/12 BARN OWL in Toulouse La Dynamo w/ Saaad
20/04/12 BARN OWL in Dunkerque Les 4 Ecluses w/ Idiot Saint Crazy, Persian Rabbit
15/04/12 BARN OWL in Paris La Maroquinerie w/ guest
17/11/11 BARN OWL in Paris Le Café de la Danse w/ Evangelista, Lori Schönberg
21/05/11 BARN OWL in Lyon Le Sonic w/ Jef Cantu
20/05/11 BARN OWL in Toulouse Mix’art Myrys w/ Jef Cantu
19/05/11 BARN OWL in Cholet Espace Saint Louis w/ Jefre Cantu-Ledesma
18/05/11 BARN OWL in Paris Mains d’Oeuvres w/ Jef Cantu, Stephen O’Malley

Subscribe: RSS | iCal


Delighted Black designed by Christian Myspace In conjunction with Ping Services   |   French Teacher Jobs   |   Maths Teacher Jobs