27 avr

Retour sur PELICAN/OM/BARN OWL le 15/04/2012 @ La Maroquinerie (Paris) !! Conference of the Birds !!

Pin It

C’est une affiche de haute-volée qui vous était proposée le 15 avril à La Maroquinerie avec trois groupes d’exception réunis pour une soirée placée sous le signe des Grands Esprits et de l’intensité musicale. Un triptyque baignant dans l’encens et la distorsion qui laissera nous l’espérons des marques dans vos esprits avant le retour d’Al Cisneros en France avec SLEEP !!
Martin Morel avait pour l’occasion gagné une place sur ce blog, il nous livre aimablement ses émotions, merci à lui ! Si vous souhaitez vous aussi le faire, écrivez-nous !

PELICAN + OM + BARN OWL, rencontre avec le divin. par Martin Morel

« Les quelques centaines de chanceux présents ce dimanche 15 Avril à la Maroquinerie ont pu assister à une ascension vers la fureur et le bruit, quasi divinatoire. Pour les pauvres pêcheurs absents de cette grande messe dominicale, le récit commence ici.
C’est BARN OWL qui est chargé de lancer la machine. Le groupe nous fait décoller petit à petit avec leur drone puissant et teinté de psychédélisme. Les amateurs du genre sont conquis, les autres stupéfiés.
Les deux garçons nous embarquent totalement dans leurs délires musicaux. Un silence religieux règne sur la salle. Le public écoute et admire.


Evan Caminiti – BARN OWL par Andrey Kalinovsky (PELECANUS)

Il est maintenant l’heure d’accueillir OM. Leur réputation les précède, toute la foule trépigne d’impatience. Attention nous allons passer un cap pour s’élever encore un peu plus vers le divin.
Entre une basse lourde au son clairement stoner, un batteur à la rythmique implacable et un chant aux frontières des rites chamaniques, le public est comme hypnotisé.
Al Cisneros et son jeu de basse aussi exceptionnel qu’atypique deviennent les chefs d’orchestre d’une troupe de headbangers unis et synchronisés.
Vous avez dit mystique ? Nous vous laisserons en juger par vous-même. La formation sera de retour en Europe au mois de septembre, parole de Cisneros.


Al Cisneros – OM par Ronan Thenadey


Robert Aiki Aubrey Lowe – OM par Andrey Kalinovsky (PELECANUS)

La foule déjà conquise par les deux premiers évangiles attend l’ascension finale avec excitation.
Sa majesté PELICAN prend alors ses quartiers sur la scène de la Maroquinerie. Les premières notes suffisent à mettre tout le monde d’accord : « on va se prendre une méchante claque ». Les 5 garçons nous offrent un set aussi précis que puissant. Personne ne peut résister au mur de son auquel on fait face actuellement.


Trevor de Brauw – PELICAN par Ronan Thenadey

Les têtes oscillent au rythme du souffle des amplis. Le son est proche de la perfection. Quelques fidèles pris de transe, se lancent dans quelques danses quasi épileptiques. Le corps prend doucement le pas sur l’esprit. On écoute et on vit cette musique avec le cœur.
Après une bonne heure de show et un rappel, le groupe nous rend notre liberté à notre plus grand désespoir.
Ce soir sa majesté PELICAN aura prit sous son aile un public parisien conquis et abasourdi.


PELICAN par Ronan Thenadey

Au final on se rend compte qu’au delà d’un simple concert nous avons vécu une expérience unique ! »

Live reports sur le web :

PELECANUS / METALSICKNESS / POST ROCK / ADN SOUND
Merci à eux !!

En vidéos : (n’hésitez pas à nous envoyer les vôtres !!)


PELICAN

PELICAN

OM

BARN OWL

Add Comment

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*